Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

laisses de mer

Salpes fuselées à Plovan

Publié le par DL

Sur la plage qui se trouve devant l'étang de Kergalan en Plovan (Finistère), la mer dépose des organismes translucides qui font penser, de loin, à des débris de méduses comme il est fréquent d'en trouver. Mai 2022.

Ce qui intrigue, dans un premier temps, c'est que ces "supposés débris" ont tous plus ou moins la même forme de fuseau, ce qui serait très surprenant, s'il s'agissait de restes de méduses.

A y regarder de plus près, on découvre un autre point commun: ces organismes présentent tous une espèce de petit noyau de couleur jaune-orangée à l'intérieur de la masse translucide et près d'une extrémité.

Cerclé de jaune, un noyau.

Détail du cliché précédent.

Si ce n'est par leur forme, ces organismes en rappellent d'autres, rencontrés en quantité non loin de là, sur la plage de Tréguennec (1), des salpes (Soestia zonaria).

Il s'agit en effet d'une autre espèce, les salpes fusiformes ou fuselées (Salpa fusiformis).

Toutefois, si leur forme diffère, les salpes fuselées ont, comme Soestia zonaria, deux phases de vie et de reproduction: une phase individuelle et solitaire (oozoïde) et une phase dans laquelle les individus coloniaux sont agrégés en chaîne double (blastozoïdes).

Les spécimens trouvés sur la plage de Kergalan, solitaires, sont des oozoïdes.

Ces animaux, eux-mêmes planctoniques, se nourrissent de nano et micro plancton qu'ils absorbent en produisant, par contractions, un courant d'eau jusqu'à un siphon buccal.

Les salpes fuselées sont elles-mêmes les proies de poissons, tortues et méduses.

Le noyau jaune-orangé, appelé nucléus, est constitué de l'estomac, de l'intestin et des gonades mâles. 

 

Liens:

https://doris.ffessm.fr/Especes/Salpa-fusiformis-Salpe-fuselee-5404

https://en.wikipedia.org/wiki/Salpa_fusiformis

https://www.pourlascience.fr/sd/biologie-marine/les-salpes-reines-du-plancton-marin-6922.php

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Pontes de nasses réticulées sur des coquilles de couteaux

Publié le par DL

Sur la plage de Tréguennec (Finistère), des valves de couteaux (ici Solen marginatus), échouées sur le sable, portent des pontes de nasses réticulées (Tritia reticulata). Avril 2022.

Coquille de nasse réticulée.

Une fois fécondée par une nasse mâle, la nasse femelle va pondre une centaine de capsules contenant chacune des centaines d'œufs sur un support solide.

A Tréguennec, le fond où vivent les nasses réticulées étant essentiellement sableux, elles pondent sur les supports solides que le hasard met à leur disposition, en l'occurrence des coquilles (ou valves) de couteaux.

Chacune de ces capsules contient des centaines d'œufs.

On trouve fréquemment des pontes de nasses réticulées sur les collerettes de ponte des natices porte-chaîne (Euspira catena) (*)

Liens:

https://doris.ffessm.fr/Especes/Tritia-reticulata-Nasse-reticulee-845

https://doris.ffessm.fr/Especes/Solen-marginatus-Couteau-gaine-4322

 

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Tuyau en plastique sur le cordon de galets à Plovan

Publié le par DL

Si on n'est pas surpris de trouver des caisses à poissons, des restes de filets de pêche, des flotteurs ou des bouées de casiers à crustacés échoués sur le rivage, certaines découvertes laissent parfois perplexe.

A Plovan (Finistère), sur le cordon de galets qui sépare l'étang de Kergalan de l'océan, un coup de mer a déposé un long tuyau en plastique. Février 2019.

Ce tuyau d'un assez gros diamètre n'est sans doute pas un tuyau d'arrosage de jardin. 

Il pourrait s'agir d'un tuyau utilisé sur les bateaux de pêche pour laver les captures.

Lavage à grande eau des langoustines vivantes sur le chalutier le "Quentin-Grégoire" du Croisic. Source: https://www.sagaphoto.com/ . Tous droits réservés

Marin lavant du poisson sur le chalutier Saint Alour de l’armement Hent ar bugale de Loctudy. Source: https://www.hentarbugale.com/tracabilite/. Tous droits réservés.

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Coquilles de buccins communs

Publié le par DL

Sur les plages de Lestrevet en Plomodiern et de Pentrez en Saint-Nic (Finistère), formant la Lieue de grève, on trouve très souvent des coquilles de buccins communs (Buccinum undatum), plus connus sous le nom de bulots. Janvier 2018.

 

S'il arrive qu'on rencontre des coquilles cassées ou usées, le plus souvent, elles arrivent presque intactes sur le sable, grâce à leur épaisseur.

Le buccin est un gastéropode prédateur d'autres coquillages. Contrairement à la grande natice qui perce un trou dans la coquille de ses proies avant de leur injecter des sucs digestifs, le buccin force les bivalves à s'ouvrir en insérant la lèvre externe qui termine les spirales de sa coquille entre les valves de sa proie.

Le buccin commun se nourrit également de cadavres d'autres animaux.

Liens: https://doris.ffessm.fr/Especes/Buccinum-undatum-Buccin-commun-860

https://fr.wikipedia.org/wiki/Buccinum_undatum

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Un fulmar boréal mort à Tréguennec.

Publié le par DL

Sur la plage de Kermabec en Tréguennec (Finistère), git le corps d'un oiseau marin qu'on ne rencontre que rarement échoué sur nos côtes. Février 2022.

C'est surtout son bec, d'un aspect inhabituel qui attire l'attention.

C'est un fulmar boréal (Fulmarus glacialis), aussi appelé pétrel fulmar. Il vit essentiellement en haute mer et ne se rapproche des terres qu'au moment de la reproduction. Il niche dans les falaises côtières.

Liens:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fulmar_boréal

https://www.oiseaux.net/oiseaux/fulmar.boreal.html

http://eglemarec.free.fr/spip.php?article80

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>