Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

faune littorale

Chenille de Sphinx à Korn Ero

Publié le par DL

Une grosse chenille traverse en hâte le sentier gravillonné qui surplombe l'enrochement de Korn Ero en Plouhinec (Finistère). Septembre 2019. Voir une vidéo en fin de cet article.

Le corps noir comporte une bande de couleur jaune-doré qui part de la tête et se poursuit par des taches régulièrement espacées de même couleur.

La tête elle-même est rayée de noir et de cette même couleur jaune-doré. Enfin, l'autre extrémité du corps comporte une petite corne pointue toute noire.

Il s'agit de la chenille du Sphinx du liseron (Agrius convolvuli), gros papillon reconnaissable à son vol rapide et précis faisant penser à celui de l'oiseau-mouche. Il est capable de butiner sans se poser, comme en "vol stationnaire" grâce à sa très longue trompe. 

Sphinx du liseron en train de butiner. On remarquera sa très longue trompe. Photo de Stefan Grünig, source: commons.wikimedia.org 

Le Sphinx du liseron est une espèce migratrice qui vit en Afrique et en Asie et migre en Europe.

La couleur de la chenille du Sphinx du liseron est variable, du vert au marron ou au noir.

Publié dans Faune littorale

Partager cet article
Repost0

Courlis Corlieu à Plouhinec.

Publié le par DL

A Plouhinec (Finistère), sur la grève entre les plages de Kersiny et de Saint-Julien, un courlis Corlieu (Numenus phaeopus) cherche sa nourriture. Septembre 2019.

Dans le diaporama qui suit, on le voit fouiller entre les galets à la recherche de crustacés, de mollusques, de vers et d'insectes.

Le courlis Corlieu se distingue essentiellement du courlis cendré par la forme de son bec, mais surtout par la calotte qui orne son crâne. De couleur sombre, elle présente une raie médiane plus claire. De plus, le côté de sa tête montre un trait sombre à la hauteur de l'œil.

On voit nettement sa calotte sombre et la raie claire qui la divise en deux. Sur le côté de sa tête, on distingue aussi la bande sombre à hauteur de son œil.

Publié dans Faune littorale

Partager cet article
Repost0

Des cornets étroits au Karreg Leon

Publié le par DL

Sur la pointe de Karreg Leon en Plouhinec (Finistère), des dizaines de minuscules escargots pointus. Octobre 2020.

Ici, les plus grands spécimens mesurent un peu plus de 10 mm de long.

Ce sont des cornets étroits (Cochlicella acuta) ou cochlicelles pointues

Cette espèce parfois invasive originaire de Méditerranée apprécie les sols calcaires secs et les dunes littorales. Elle hiberne généralement sur des arbustes et des piquets de clôture.

Liens:

https://www.quelestcetanimal.com/mollusques-et-annelides/le-cornet-etroit/

Cochlicelle acuta sur Wikipedia (en anglais)

Publié dans Faune littorale

Partager cet article
Repost0

Bécasseaux sanderlings

Publié le par DL

Sur la plage de Sainte-Anne-la-Palud en Plonévez-porzay (Finistère), des bandes de bécasseaux sanderlings (Calidris alba) explorent le sable humide à la recherche de nourriture. Voir la vidéo en fin de cet article.

Le bécasseau sanderling est un petit oiseau limicole (qui vit dans la vase ou y cherche sa nourriture) grégaire. Très vif et constamment en mouvement, il fait penser à un jouet mécanique.

Sur la plage, il se nourrit de petits crustacés, mollusques et vers qu'il trouve en surface ou déniche à faible profondeur dans le sable agité par les vagues.

Publié dans Faune littorale

Partager cet article
Repost0

Une sauterelle tigrée à Goulien

Publié le par DL

Au bord du sentier côtier qui longe la baie de Douarnenez, près du village de Kerguerriec en Goulien (Finistère), une grosse sauterelle se cache au milieu des herbes. Septembre 2020.

Il s'agit d'une sauterelle tigrée, ou éphippigère des vignes (Ephippiger ephippiger), espèce aux longues antennes, dont les ailes atrophiées servent à l'émission de stridulations par frottements.

Les ailes atrophiées dépassent à peine du premier segment du thorax de l'insecte. 

L'éphippigère se nourrit de végétaux, de petites larves et d'œufs d'autres insectes.

Ce spécimen est une femelle parce qu'il est doté d'un organe de ponte, ou oviscapte, ou "sabre", ou "tarière".

L'oviscapte de la sauterelle qui lui vaut parfois le surnom de "couteau".

Liens:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ephippigère

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ephippiger_ephippiger

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_sauterelles_de_Bretagne

https://www.quelestcetanimal.com/orthopteres/lephippigere-des-vignes/

 

Publié dans Faune littorale

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 > >>