Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Paraffine à Kergalan

Publié le par DL

Bloc de paraffine échoué sur le cordon de galets de la plage de Kergalan en Plovan (Finistère). Août 2019.

"La paraffine est le résultat d'un raffinage du pétrole, cela sert à plein de choses, à faire du plastifiant pour PVC, des gélifiants, on en trouve jusque dans la confiture. On le transporte sous forme liquide, dans des cuves de navires transporteurs de produits ou de navires chimiquiers. Ces bateaux ont la capacité de chauffer la paraffine pour conserver cet état liquide, mais ils sont utilisés pour transporter bien d'autres produits. Une fois que la cargaison est livrée, s'ils veulent transporter d'autres produits, les transporteurs nettoient les résidus avec de l'eau chaude. Une opération qui peut se faire dans un port, où les résidus seront traités, mais également en pleine mer. C'est ce qu'on appelle des dégazages" (Interview à LCI de Nicolas Tamic, directeur adjoint su CEntre de Documentation, de Recherche et d'Expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux = CEDRE)

Liens:

http://wwz.cedre.fr/

https://www.lci.fr/planete/pollution-a-la-paraffine-sur-les-cotes-du-nord-somme-pas-de-calais-d-ou-ca-vient-et-est-ce-vraiment-inoffensif-2116594.html

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/finistere-de-mysterieuses-boulettes-de-paraffine-echouees-sur-les-plages-7778607947

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/plozevet-29-ramassage-des-boulettes-de-paraffine-echouees-sur-les-plages-741539.html

https://www.letelegramme.fr/finistere/baie-d-audierne-pollution-a-la-paraffine-04-06-2015-10652477.php

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Aplysie lièvre de mer

Publié le par DL

Aplysie-lièvre de mer échouée sur les galets d'une crique entre les plages de Mesperleuc et de Gwendrez en Plouhinec (Finistère). Octobre 2019.

Il peut s'agir d'une aplysie visqueuse (Aplysia depilans) ou d'une aplysie mouchetée (Aplysia punctata), espèces très proches. Son état de dessèchement ne permet pas de trancher entre les deux espèces.

En dépit de son apparence, c'est un mollusque gastéropode pourvu d'une coquille interne très mince, transparente et fragile.

Ce sont ces espèces qui pondent de si étranges amas filamenteux, objets d'un précédent article de ce blog (cliquer sur cette photo): 

Liens:

https://doris.ffessm.fr/Especes/Aplysia-punctata-Lievre-de-mer-mouchete-347

https://doris.ffessm.fr/Especes/Aplysia-depilans-Aplysie-visqueuse-1894

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Des asperges de Rommel à Trezmalaouen

Publié le par DL

A marée basse, sur la plage de Trezmalaouen entre Kerlaz et Plonévez-Porzay (Finistère), des pieux de bois dépassent de 15 à 20 centimètres du sable. Septembre 2019.

Il s'agit des vestiges de ce que l'on appelle des "asperges de Rommel", système de défense installé par les occupants allemands lors de la 2nde guerre mondiale, pour empêcher un éventuel débarquement sur les plages.

A la Libération, ces équipements ont été abattus et le bois le plus souvent récupéré par la population locale. Seules les souches profondément enfoncées dans le sable sont restées en place. Généralement recouvertes de sable, elles ré-apparaissent à l'occasion de forts coups de vent et du démaigrissement de la plage et forment des alignements caractéristiques.

Liens:

https://www.ouest-france.fr/bretagne/concarneau-29900/les-asperges-de-rommel-reapparaissent-2604558

https://www.ouest-france.fr/bretagne/concarneau-29900/les-asperges-de-rommel-ont-disparu-de-la-plage-2698226

https://www.ouest-france.fr/bretagne/erdeven-56410/les-asperges-de-rommel-vont-elles-plomber-la-saison-2560515

Partager cet article
Repost0

Lièvre ou lapin ?

Publié le par DL

Si la mer rejette souvent des mammifères marins sur l'estran, il lui arrive aussi de rejeter des mammifères terrestres.

C'est le cas pour celui-ci, échoué sur la plage de Tronoën en Saint-Jean-Trolimon (Finistère). Août 2019.

Est-ce un lièvre ou un lapin ? Dans son état, c'est difficile de répondre. Dans un cas comme dans l'autre, il appartient à la famille des Léporidés.

Mais la vraie question, c'est: comment est-il arrivé ici ? Est-il mort en s'aventurant sur la plage, s'agit-il des reliefs de repas d'un renard ou s'est-il noyé dans un ruisseau ou une rivière qui l'a ensuite rejeté en mer ? 

Liens:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lèvre

Lapin

 

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Les grès de plage de Prat ar Hastel

Publié le par DL

Un peu en avant de la dune qui borde la plage de Tréguennec (Finistère), entre l'ancienne usine de concassage de galets de Prat ar Hastel et le Loch ar Stang, des affleurements rocheux apparaissent occasionnellement, au gré des coups de mer qui chargent et déchargent de sable et de galets le pied de la dune.

Il s'agit de "grès de plage" ou "lumachelle". Ce grès de plage se forme par cimentation naturelle de sable et de débris coquilliers, due à la précipitation de bicarbonates dissous dans l'eau de mer. Contrairement à certains grès qui se forment en profondeur dans des conditions extrêmes de température et de pression, les grès de plage peuvent se former en surface à des températures tempérées au niveau de la zone déferlement des vagues ou de balancement des marées. Ils sont comparativement plus fragiles et sont très érodés par les chocs et les mouvements des galets agités par le déferlement des vagues.

De tels affleurements de grès de plage avaient été repérés à proximité du village de Kerdrafig en Plomeur en 1948. A Tréguennec, les premiers affleurements repérés se trouvent alors « … à près de 200 mètres en avant du cordon de galets, un peu au-dessus du niveau des plus basses mers (observations réalisées le 24 septembre 1972 grâce à un coefficient de 110) » ("Les grès coquilliers d'estran du sud de la baie d'Audierne" par Jean-Claude BODÉRÉ. 1973).

Carte tirée de l'article de Jean-Claude Bodéré.

Mais à cette époque, les affleurements objets du présent article, qui se trouvent à un niveau plus élevé, n'avaient pas encore été repérés, sans doute parce qu'ils se trouvaient alors enfouis sous la dune. C'est donc le recul du trait de côte, en repoussant cette dune, qui les a mis au jour.

 En janvier 2019, cet affleurement émerge de la couche de sable et de galets.

 Le même affleurement en gros plans.

Le même affleurement, en février 2019, a été presque entièrement recouvert de sable et de galets sous l'effet d'un coup de mer. 

En avril 2018, cet affleurement, qui avait été considérablement dégagé, montrait plusieurs couches d'aspects différents. La granulométrie des couches inférieures est nettement plus fine que celle des couches supérieures.

A l'échelle géologique, on peut dire que la formation de ces grès de plage nous est contemporaine. Une datation de l'affleurement de Kerdrafig donne une fourchette de 703-957 AD (après Jésus-Christ)

Liens:

Jean-Claude Bodéré: Les grès coquilliers d'estran du sud de la baie d'Audierne

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grès_de_plage

André Guicher: Le grès de plage ou beach rock

Enregistrement stratigraphique de l’holocène en baie d’Audierne : impact morphologique des tempêtes

 

 

Publié dans Géologie

Partager cet article
Repost0

1 2 > >>