Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

laisses de mer

Gros échouage de haricots de mer sur la plage de Kergalan

Publié le par DL

De gros paquets d'algues brunes en longs filaments sont échoués sur la plage de Kergalan en Plovan (Finistère). Mai 2021.

Il s'agit d'Himanthia elongata, appelée haricot de mer ou spaghetti de mer.

En fait, ces longues lanières (jusqu'à 3 mètres de long) sont l'appareil reproducteur de l'algue. L'appareil végétatif est une cupule de 4 centimètres de diamètre, fixée sur un support et qui donne naissance à 2 longues lanières qui se divisent. C'est à la surface de ces lanières que se forment les cellules reproductrices qui sont libérées dans l'eau de mai à octobre.

Cette algue est surtout connue du public pour être comestible et se cuisiner comme les haricots verts.

Liens:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Himanthalia_elongata

https://doris.ffessm.fr/Especes/Himanthalia-elongata-Himanthale-702

https://cuisinealouest.com/recettes/haricot-de-mer-tomate/

https://foodalgues.bzh/articles/recettes/saute-de-haricots-de-mer-et-champignons

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Mousse pour hameçons de palangre

Publié le par DL

Le vent a poussé deux bandes de mousse très légères sur le cordon de galets qui borde la plage de Kergalan en Plovan (Finistère). Octobre 2020.

Celle-ci mesure environ 50 centimètres. 

Celle-ci mesure presque 80 centimètres.

Ce sont des accessoires pour la pêche à la palangre.

Schéma d'une palangre. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Palangre

Ces bandes de mousse servent à maintenir les hameçons au bord de la caisse qui contient la ligne avant sa mise à l'eau.

Caisse pour palangre. Des bandes de mousse maintiennent les hameçons. Source: https://www.sportfishingitaly.com/

Bassine à palangre. Source: https://m.media-amazon.com/

Les deux bandes de mousse échouées sur les galets de la  plage de Kergalan montrent en effet une multitude de trous laissés par des hameçons.

Liens:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Palangre

Mousse pour hameçons de palangres sur http://dechets-marins.ovh/

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Congre mort à Tréguennec

Publié le par DL

Corps d'un congre (Conger conger) mort sur la plage de Téguennec (Finistère). Décembre 2018.

Les goélands nettoyeurs ne l'ont pas encore repéré, et le vent de la dernière tempête a commencé à le recouvrir de sable.

Jadis, les pêcheurs de la baie d'Audierne, qu'ils soient du Cap Caval ou du Cap Sizun, faisaient un commerce important des congres qu'ils pêchaient. Ils les vendaient séchés à des négociants de Bordeaux qui les exportaient en Espagne.

En 1753, l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert nous explique:

Il est fréquent de trouver des congres morts sur les rivages de la baie d'Audierne, ce qui confirme que cette espèce y est toujours très abondante (1

Liens:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Congre_commun 

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Bracelets pour la pêche du "bonito del Norte" au Pays Basque espagnol.

Publié le par DL

En l'espace de moins d'un mois, la mer a rejeté sur des plages du Finistère deux bracelets en plastique rouge portant la mention HONDARRIBIA;

Le premier sur la plage de Trezmalaouen en Kerlaz. Septembre 2020.

Le second sur la plage de Kergalan en Plovan. Octobre 2020.

Hondarribia est un port de pêche du Pays basque espagnol (Fuenterrabia en espagnol et Fontarrabie en français), au Nord-Est de l'Espagne, séparé du port français d'Hendaye par la rivière Bidassoa qui constitue la frontière entre les deux pays.

Ces bracelets portent d'autres mentions. 

Hegaluzea en basque et Bonito del Norte en espagnol sont le nom du thon blanc ou germon (Thunnus alalunga) en français.

Hegaluzea, Bonito del Norte ou thon germon. Source: wikipédia.org

La lettre K dans le cartouche à gauche de ces mentions, est le symbole d'Eusko Label. Il s'agit d'un label de qualité propre aux produits basques. En l'occurrence, il garantit que les thons portant ce label ont été pêchés de façon traditionnelle et non industrielle, c'est-à-dire à la canne ou à la traîne.

Il s'agit probablement d'un numéro spécifique permettant d'identifier le bateau qui a pêché le thon portant ce bracelet.

Ces deux bracelets sont certainement d'un ancien modèle parce qu'actuellement, les bracelets destinés à cette catégorie de thons sont blancs et portent davantage d'indications.

Comment et pourquoi ces bracelets sont-ils arrivés sur nos rivages, et depuis combien de temps ont-ils erré en mer avant de s'échouer ? 

Liens:

Hondarribia sur Wikipédia.

Eusko label

Eusko label et Bonito del Norte

https://lespassionsdemanolo.skyrock.com/3044940799-Bonito-del-norte-thon-blanc-et-cimarron-thon-rouge.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Thunnus_alalunga

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Hécatombe de tellines à Plovan.

Publié le par DL

Sur la plage de Kergalan en Plovan (Finistère), des amas de coquilles de tellines jonchent le sable du haut de l'estran. Juillet 2020.

Ce qu'on appelle ici du nom générique de tellines sont plus précisément des mollusques bivalves du genre donax: donaces des canards (Donax vittatus), flions tronqués (Donax trunculus), aussi appelés olives de mer, haricots de mer, flions, doucerons, etc.

S'il n'est pas rare de trouver de nombreuses coquilles de tellines sur les plages de la baie d'Audierne, les voir en de telles quantités est pour le moins inhabituel et alarmant.

Ce qui est certain, c'est qu'il ne s'agit pas de ce que les pêcheurs de tellines abandonnent sur le sable après avoir fait le tri de leur engins de pêche. D'ailleurs, la maille du grillage de ces engins de pêche est dimensionnée pour ne retenir que les plus gros spécimens. Or, les amas trouvés à Plovan comportent visiblement beaucoup de petites coquilles.

Ces amas sont composés de tellines adultes et de juvéniles.

Ici, nous avons donc affaire à une mortalité massive et simultanée de coquillages de toutes tailles et de tous âges. 

Au cours des années passées (2010 et 2011), des maladies ont déjà décimé les stocks de tellines. En cause à l'époque, un parasite protozoaire (voir l'article du Télégramme dans les liens en fin d'article), et depuis, des pollutions diverses sans doute d'origine humaine.

Les quantités pêchées par les telliniers ont drastiquement diminué: de 120 tonnes par an en moyenne jusqu'en 2009 à 70 tonnes en 2018.

Liens:

Donace des canards

Flion tronqué

https://www.letelegramme.fr/local/finistere-sud/quimper/ville/maladie-des-tellines-un-parasite-mysterieux-14-05-2013-2101741.php

https://www.ouest-france.fr/bretagne/douarnenez-29100/finistere-la-colere-d-un-pecheur-de-tellines-contre-les-pesticides-6103409

https://www.pressreader.com/france/le-telegramme-lamballe-dinan/20181213/281492162407594

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>