Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

laisses de mer

Les restes d'une tortue luth à Lestrevet

Publié le par DL

Les restes d'une tortue luth (Dermochelys coriacea) gisent à l'extrémité de la plage de Lestrevet en Plomodiern (Finistère). Janvier 2018.

Bien qu'ils soient dans un état de décomposition très avancé, ces restes sont bien reconnaissables, notamment en raison de la présence de carènes, c'est à dire de crêtes longitudinales. Sur les restes échoués à Lestrevet, quatre carènes sont encore visibles sur les sept que compte normalement la carapace d'une tortue luth.

La tortue luth a la particularité de ne pas porter une carapace formée d'écailles de kératine, comme les autres tortues. Sa protection est assurée par une sorte de mosaïque de petits osselets irréguliers sous une épaisse peau ayant un peu l'apparence du cuir. Cette structure est très visible sur la tortue de Lestrevet.

Sous cette pseudo-carapace, une couche adipeuse est encore visible sur les restes de Lestrevet.

Si elle pond sous des latitudes sub-tropicales, la tortue luth fréquente toutes les mers du globe. Elle se nourrit principalement de méduses.

Liens:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tortue_luth

https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/zoologie-tortue-luth-12913/

https://www.francebleu.fr/infos/environnement/une-tortue-luth-s-echoue-sur-une-plage-de-bretagne-1568010760

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Une sphère de verre de grands fonds à Tréguennec

Publié le par DL

Sur la plage de Tréguennec (Finistère), la tempête Brendan a rejeté un curieux objet jaune sur une petite élévation formant contrefort à la dune. 16 janvier 2020. 

Cet objet en plastique est formé de 2 coques assemblées par 4 boulons en inox et par deux systèmes d'attache oxydés dont l'un porte encore un tronçon de chaîne en acier assez usée par endroits. 

Il est aussi partiellement couvert par une colonie d'anatifes communs (Lepas anatifera), ce qui montre qu'il a passé un assez long temps à flotter en surface.

Pourtant, il s'agit de ce que son fabricant, Teledyne Benthos, appelle "Deep sea glass sphere" (en français sphère de verre des grands fonds ou sphère de verre de haute mer).

En effet, à l'intérieur de cette coque de protection en plastique (modèle 204 H), se trouve une sphère de verre de 43 centimètres de diamètre, elle-même composée de deux demi-sphères d'un verre épais de 1,4 centimètres et accolées sous une pression de moins de 0,3 atmosphère. L'étanchéité de cette sphère est assurée par un scellement et un ruban de protection. Ce procédé rend l'ouverture de la sphère pratiquement impossible en raison de la force exercée par la pression atmosphérique.

Dans la sphère, une étiquette mentionne non seulement les nom et adresse du fabricant (Benthos Inc. North Falmouth, Massachusetts), mais aussi le numéro de série de cette sphère (53450) et la profondeur à laquelle elle a été testée (6.700 mètres).

Si cette entreprise fournit des équipements sous-marins aux marchés militaire, gouvernemental et de la recherche, ces sphères de verre sont principalement destinées à la recherche océanographique.

A quel usage particulier la sphère retrouvée à Tréguennec était-elle destinée ? Malgré la communication de son numéro de série, il n'a pas été possible au fabricant, interrogé, de fournir cette indication.

Il faut noter que pratiquement au même moment, une sphère identique a été trouvée sur la plage du Trez Goarem à Audierne-Esquibien (cliquer sur ce lien: Lervily).

L'état d'usure de certains maillons de la chaîne restée attachée à la sphère atteste que celle-ci a passé beaucoup de temps en mer, soumise à d'incessants mouvements de la houle.

Liens:

https://www.facebook.com/pg/TeledyneBenthos/about/

http://www.teledynemarine.com/glass-flotation-instrument-housings

https://www.comm-tec.com/Prods/mfgs/Benthos/Brochures/Glass_Sphere_Product_Catalog.pdf

https://www.comm-tec.com/Prods/mfgs/Benthos_Prods.html

 

 

 

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Pontes de buccins ondés

Publié le par DL

Pontes de buccins ondés (Buccinum undatum), plus communément appelés bulots, échouées sur la plage de Tréguennec (Finistère). Avril 2019.

Il s'agit en fait d'un amas de capsules dont chacune contient des milliers d'œufs. Un amas de capsules peut provenir de la ponte de plusieurs femelles.

Dans chaque capsule, les embryons avortés servent de nourriture aux survivants, et après plusieurs mois de développement, chaque capsule donne naissance à seulement une dizaine de juvéniles.

Liens:

https://doris.ffessm.fr/Especes/Buccinum-undatum-Buccin-commun

https://fr.wikipedia.org/wiki/Buccinum_undatum

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Coquille d'ormeau

Publié le par DL

Coquille d'ormeau (Haliotis tuberculata) échouée sur un amas de littorines obtuses (Littorina obtusata) sur l'estran entre Saint-Pierre et Kerity en Penmarc'h (Finistère). Février 2020.

Egalement appelée oreille de Saint-Pierre, surnom judicieux en l'occurrence compte tenu du lieu de sa découverte, la coquille de l'ormeau présente une ligne d'orifices respiratoires.

Comestible et très apprécié, sa pêche est sévèrement réglementée. La nacre de l'intérieur de sa coquille est également très recherchée. Ces deux faits expliquent sa raréfaction inquiétante.

Liens:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Haliotis_tuberculata

https://doris.ffessm.fr/Especes/Haliotis-tuberculata-tuberculata-Ormeau-437

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

Phoque mort à Tréguennec

Publié le par DL

Le corps d'un phoque gris (Halichoerus grypus) a été déposé par la marée sur la plage, au pied de la dune entre Kermabec en Tréguennec et Kerbinigou en Tréogat (Finistère). Février 2018.

Son corps est apparemment intact. Il a les yeux ouverts et on le croirait vivant. 

Liens:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Phoque_gris

http://www.parc-marin-iroise.fr/Education/J-apprends-l-Iroise/Le-phoque-gris

Publié dans Laisses de mer

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>