Les diaclases du granite à Kernod

Publié le par DL

Les rochers de l'estran, tout près du lieu-dit Kernod en Esquibien-Audierne (Finistère) présentent des réseaux de fissures plus ou moins larges. 

Cette roche est un granite, c'est-à-dire une "roche magmatique à structure grenue" (formée de grains). Le granite de Kernod est ce que les géologues appellent le "Leucogranite à muscovite et biotite de la pointe du Raz—Quimper" (le préfixe leuco signifie blanc. La muscovite et la biotite sont des silicates, c'est à dire, pour simplifier, des silices combinées à des oxydes métalliques: principalement aluminium et potassium pour la muscovite et potassium et magnésium pour la biotite).

Ce leucogranite constitue le soubassement de la partie Sud du Cap-Sizun et s'étend sous une partie du pays bigouden et jusqu'à Quimper. 

Encadré de jaune, le secteur de l'estran où ont été photographiés les rochers fissurés au Sud de Kernod. Carte géologique de la France au 1/50.000 du BRGM. Feuille de Pont-Croix. Détail. Source: geoportail.gouv.fr

Les fissures que l'on voit sur ces rochers sont des diaclases. Ce terme s'applique lorsqu'une roche se fend sans que les parties disjointes s'éloignent l'une de l'autre (alors que le terme faille s'applique lorsque les parties disjointes se déplacent l'une par rapport à l'autre).  

Le granite est le résultat du refroidissement lent, en profondeur, de grandes masses de magma mélangé à d'autres roches. Roche dure et résistante, le granite manque de souplesse. c'est pourquoi il se fissure lorsqu'il est soumis à certaines contraintes, contrairement à d'autres roches, plus "molles", qui se courbent ou se plient. 

Les diaclases peuvent se former lors du refroidissement du granite, les différents minéraux le composant (mica, feldspath et quartz) réagissant de manières différentes à ce refroidissement. Les diaclases se forment aussi sous l'effet de contraintes tectoniques, dues essentiellement aux mouvements des plaques de l'écorce terrestre. Mais les deux parois des diaclases restent en contact l'une avec l'autre.

Tant que le granite refroidi reste en profondeur, les diaclases n'évoluent pas. Mais par le soulèvement des terres ou l'érosion des couches superficielles, il peut se retrouver en surface ou proche de la surface et être soumis aux effets des agents climatiques (pluie, gel et dégel, vent ...) et biologiques (racines des plantes, des arbres, acide humique). Les diaclases se creusent alors par altération de la couche superficielle de leurs parois. Les débris de granite ainsi produits forment un sable (l'arène granitique) qui est progressivement évacué par l'écoulement des eaux

Si ce granite de l'estran de Kernod se trouve aujourd'hui à découvert, il n'en a pas toujours été ainsi. Pendant la préhistoire, lors des périodes froides, les calottes glacières des pôles retiennent l'eau des océans dont le niveau général diminue. Dans notre région, la mer se retire à 5 ou 10 kilomètres de la ligne de rivage actuelle et la baie d'Audierne est à sec (*).

L'estran au Sud de Kernod se trouve alors sous une couche de sédiments dus à l'érosion continentale, couche dans laquelle croît la végétation qui produit de l'humus. C'est vraisemblablement de ces époques que date l'essentiel de l'élargissement et du creusement de ces diaclases. Le retour de la mer lors des périodes interglaciaires évacue les couches de sédiments et d'humus et remet au jour les masses de granite de Kernod et ses diaclases.

Sur certains granites, ces phénomènes peuvent aboutir à la formations de chaos granitiques, dont le plus spectaculaire en Finistère est celui de Huelgoat.

Les phénomènes climatiques et la mer contribuent alors à l'accentuation du creusement des diaclases, mais dans une mesure moindre que lorsque le granite se trouve recouvert de sédiments et d'humus.

Liens:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Granite

https://fr.wikipedia.org/wiki/Muscovite

https://fr.wikipedia.org/wiki/Biotite

https://fr.wikipedia.org/wiki/Diaclase

Altération du granite

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chaos_(géologie)

Carte géologique de la France / Feuille de Pont-Croix - notice explicative

Publié dans Géologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article